jeudi 15 décembre 2011

La "vieille coiffeuse"

 Vous ai-je parlé de ma vieille coiffeuse?

-Celle que j'ai trouvé sur « le bon coin », un jour où j'avais décidé de minimiser mon " empreinte carbone" en faisant l'acquisition d'une « vieille chose », qu’avec mes doigts de fée, je transformerai en bijoux? Je l’ai acheté en Aout.
Elle avait déjà quelques années derrière elle et en était à sa troisième famille d'adoption.
Je n’ai pas évalué le travail à engager pour la mettre au goût du jour. Après avoir appelé ma mère à la rescousse pour la décharger de la voiture, elle trônait dans ma cuisine.
Je commençais alors à me poser la question des couleurs et techniques à utiliser pour lui donner une seconde jeunesse. Étant les couleurs prédominantes de mon intérieur, le rouge et noir se sont imposés. Je me suis rendu au magasin de bricolage le plus proche et j’ai craqué pour un taupe et un framboise qui allaient être du plus bel effet (en oubliant les fameuses couleurs prédominantes de mon intérieur…).
Après quelques heures de travail, entrecoupées de plusieurs mois de réflexion, la vieille coiffeuse est enfin re-liftée : Je ne suis toutefois pas sûre de mon opération en terme d’empreinte carbone, ni même que la magie de mes doigts ait opéré...

P1130052.jpg
 
 J’en profite pour vous livrer la définition de l’empreinte carbone (Source : le dictionnaire de l’environnement): On appelle “empreinte carbone” la mesure du volume de dioxyde de carbone (CO2) émis par combustion d’énergies fossiles, par les entreprises ou les êtres vivants.
 On estime qu’un ménage français émet en moyenne 16,4 tonnes de dioxyde de carbone (CO2) par an. Il est, dans ses usages privés de l’énergie, directement responsable d’une partie des émissions de dioxyde de carbone (CO2) à l’atmosphère.
Le calcul de son empreinte carbone aide à définir les stratégies et les solutions les mieux adaptées à chaque secteur d’activité et de participer ainsi plus efficacement à la diminution des émissions de gaz à effet de serre. Le calcul de l’empreinte carbone permet aussi de compenser ses émissions de CO2.
Il existe actuellement plus d’une trentaine de structures qui proposent des mécanismes de compensation du CO2.
Bonne journée, F

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire