jeudi 12 janvier 2012

La maison Tavel, Genève


P1140089.jpg

La plus ancienne demeure de Genève (XIIe siècle), est située 6 rue du Puits-Saint-Pierre dans la vieille ville. A partir du XIIIe siècle, elle fut la propriété des « Tavel », riche et noble famille locale. Le 4 Septembre 1334, lors d’un incendie, les 2/3 de la ville qui comptait alors 4000 habitants sont détruits et la demeure aussi. Reconstruite, elle prend l’aspect d’un palais urbain avec 2 tours. La lignée des « Tavel » s’éteint au début du XVIe siècle et la propriété passe alors entre plusieurs mains et subit des modifications, notamment au XVIIIe, avec la destruction d’une de ses tours. En 1923 elle est classée monument historique et acquise par la ville dans les années 60. Sa restauration démarre dans les années 80 et elle est aujourd’hui un musée ouvert au public (Gratuit) qui accueil également des expositions temporaires (Payantes). Ci dessous: L'architecte August Magnin a mis 18 ans pour construire cette maquette qui nous donne une idée très précise de la réalité de Genève en 1850.

P1140076.jpg
P1140118.jpg
Le musée nous fait découvrir d’autres aspects de l’architecture Genevoise; Portes en bois, Ferronnerie ... et pointe des moments clefs de l'histoire de la ville en les illustrant avec des objets.
J'ai aimé visiter les appartements, même si la décoration et l'ameublement sont plutôt minimalistes car ils se veulent conformes à l' époque. J'ai adoré les lustres.

Ci-dessous, une Planche d'échantillons d'indiennes; Les indiennes sont des Étoffes peintes ou imprimées imitant les tissus initialement importés d’Inde.
A Genève, leur manufacture semble être à l’ origine du succès économique de la ville. A partir de 1686 et dans le but de protéger les tisseurs nationaux (soie, lin, laine et chanvre) un édit interdit l'entrée et la fabrication des toiles de coton en France.
Depuis 1680, toujours en France, de nombreux négociants et artisans huguenots sont persécutés pour leur protestantisme et ils s'exilent en Suisse, à Genève et Neuchâtel.

Daniel Vasserot et Antoine Fazy (Refugiés originaires du Queyras) mettent en service les premières usines d’indiennes (1690-1710) et d'autres refugiés les imiteront dans le reste de la Suisse. L’indiennerie Suisse connait un succès resplendissant et crée une dynamique économique stimulée aussi par les ateliers d’horlogerie.
P1140102.jpg

Le musée donne des indications historiques clefs qui suffiront à exciter notre curiosité et à nous donner envie d’aller plus loin dans notre découverte de la Genève. Voici le lien du site internet vous permettant de connaitre les expositions en cours et horaires d'ouverture :index.php?content=6.

P1140095.jpg
F(L est à l'école)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire