jeudi 5 septembre 2013

Visiter l'office des Nations Unies de Genève



Audrey Hepburn, ambassadrice de l'UNICEF, discours pour les 40ans de l'ONU, le 8 Septembre 1991 à New York (Photo exposée à L’ONUG)

Les Nations Unies, nous en entendons parler tous les jours dans les médias...mais une piqûre de rappel, sur l'histoire et les objectifs de cette organisation créée après la seconde guerre mondiale, même si nous ne sommes pas encore capables de mesurer tous les effets secondaires de la vaccination, ça ne peut pas nous faire de mal!

Les visites sont guidées et l’hôtesse nous présente l'ONU et répond à toutes les questions sans tomber dans la complaisance.De salle en salle, nous découvrons aussi les œuvres d'art offertes par les différentes nations. Elles sont très hétéroclites .

J'ai aimé la forme pluridimensionnelle de cette visite qui offre à la fois un regard sur le monde et sur des politiques et des diplomaties qui essaient autant de protéger leurs intérêts que de travailler pour la paix . A ceux-ci s'ajoute la dimension artistique, représentant les différentes cultures et nations, jusque dans leurs excès; cf. l’œuvre de Miquel Barceló est offerte à l'ONUG par l'état espagnol qui semble avoir puisé dans l'aide au développement de l’Espagne pour financer le cadeau.

La coupole de Barceló, œuvre de 1500m2 qui dépeint la diversité des fonds marins sur la planète.
La polémique financière autour de l’œuvre et le défi technique de sa réalisation (Elle a requis 35 tonnes de peinture) n'ont pas joué en la faveur de la coupole de Barceló, d'autant plus que quelques jours après l'inauguration, le "bruit" courait qu'elle s'effritait à cause de la chaleur.
Construire un dôme artistique pour "abriter" la salle des droits de l'homme, ce n'était pas gagné d'avance! - Mis à part pour Miguel Barceló, qui aurait reçu 6 millions d'euros pour réfléchir à sa représentation artistique des droits de l'homme.
Aujourd'hui, je suis ébahie devant cette voute qui ne perdurera peut-être pas autant que celle de la chapelle Sixtine, mais qui est vraiment  magique!



Cette expérience au cœur de l'Organisation des Nations Unies possède donc tous les ingrédients pour remettre en cause notre vision du monde, et de cette façon ne participons-nous pas nous aussi à la construction de la paix, à l'amélioration des conditions de vies, au respect des droits de l' homme, à la protection de la planète...?

Vous trouverez les informations sur les visites et les prix sur le site internet de L'office des Nations Unies.
Pour la visite, pensez à vous munir d'une carte d'identité.

Bonne journée,
L§F






4 commentaires:

  1. J'ai fait la visite il y a quelques années, et je compte bien la refaire prochainement. J'en avais gardé un excellent souvenir.
    Super ton blog ! Moi aussi je suis de Genève

    RépondreSupprimer
  2. Merci Solène! Je suis allée faire un tour dans la "Solènosphère" :ton blog est superbe et très pro!
    Alors, laisse moi un message quand tu passes que nous puissions nous retrouver autour d'un café!

    RépondreSupprimer
  3. En cherchant des infos sur les Nations Unies, je suis tombée sur ton article et je dois dire que ça donne vraiment envie de découvrir ce lieu ! La voute est vraiment très originale, je ne m'attendais pas à une telle chose dans un endroit qui se veut tout de même être une véritable institution. En tout cas, je ne manquerai pas de te laisser un commentaire si j'ai l'occasion d'aller le visiter prochainement afin de laisser mes impressions sur ton blog :) (si cela ne te dérange pas évidemment ^^)

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ton gentil message et n'hésites pas à laisser un feedback après ta visite aux nations unies! Effectivement le plafond est grandiose...et le speech du guide très intéressant, on en ressort moins bête!

    RépondreSupprimer