vendredi 15 novembre 2013

Comme un poisson dans l'eau - Majorque part I

Suite du billet : Flashback:Majorque

Cette visite à l'aquarium de Palma de Majorque est une réponse diplomatique aux hostilités qui se sont déclarées entre Luckas et moi, alors que nous allions nous promener dans le parc du Levant, A PIED!
J'ai donc remis les choses à plat et décidé de consacrer une journée à la (RE)-découverte des fonds marins. Dès l'annonce de ce nouveau plan,  Luckas a repris du poil de la bête.
Nous avons donc passé 4 bonnes heures à l’aquarium de Palma, en savourant la beauté et les extravagances des 8000 animaux  présentés (700 espèces représentées) dans 5 millions de litres d'eau salée.
Luckas s'empare de mon appareil photo (le sien est en standby, cf.cassé) et le voilà qui nous énumère les poissons qu'il connaît (il se concentre sur ceux-là) , et entre ses précédentes expéditions dans tous les aquariums qu'il a visité et  les documentaires qu'il regarde en boucle, il en sait un rayon le bougre!
Je fais également quelques belles découvertes, comme la Cigale de mer et le serran écriture dont les noms m'inspirent.
La première partie de la visite se termine à notre arrivée à l'air de jeux où nous savourons une pause bien méritée...il faut dire qu’après avoir absorbé tant d'informations, nous avons le cerveau bien "écaillé".
Luckas fait connaissance avec une fillette très sympathique, tandis que nous nous décidons de prolonger la pause devant un steak-frites, histoire de lui laisser du temps pour jouer avec la nouvelle amie qui parle français.
Munis de pièces d'1 euro, ils "alimentent" inlassablement le distributeur à nourriture tandis que les carpes japonaises (ou Koi),  qui n'ont plus d'yeux que pour eux, se font péter la sous-ventrière, si l'on peut parler ainsi..
En observant ses fameuses carpes Koi, j'ai une pensée pour Amélie Nothomb et je comprend instantanément sont dégoût (Et me rappelle la séquence qu'elle décrit; Si je me rappelle bien, enfant, elle tente de se suicider en se laissant tomber dans le bassin qui orne son jardin, au beau milieu des carpes. L'idée de mettre un doigt dans le bassin que j'ai moi même à mes pieds, me révulse)

Nous continuons la visite et Luckas s'extasie devant les requins qui évoluent dans un aquarium géantissime et  tire des portraits.
Je suis stupéfiée par le tableau de ses méduses qui évoluent dans les jeux de lumières:La zénitude absolue!



 Le visite est un franc succès et Luckas a adopté un requin marteau (en peluche) à l’immanquable échoppe de souvenirs de l'aquarium. Le voilà  ravi et prêt pour de nouvelles aventures!

Le soir même, je l'interroge sur sa journée: Il a adoré l'aquarium, nourrir les poissons, voir les requins et jouer sur le bateau de pirates grandeur nature mais il déclare n'avoir rien appris de nouveau !
-Es-tu sûr? (je lui cite le fameux poisson écriture, le reportage sur la disparition du thon rouge...)
(Luckas)- Ah oui, le thon rouge coûte 1000 euros le kg et si nous n’arrêtons pas de manger des sushis (entre nous soit dit je ne pense pas que nous soyons les plus gros consommateurs de Sushis, mais bon, j'ai vu qu'il y en a de plus en plus en grande surface et de moins en moins cher),ils aurons très vite disparu!
Alors finalement, il a bien appris 2 ou 3 choses et même si ce n'était pas le cas, cela ne serait pas si grave puisqu'il a passé une excellente journée!

Quelques images prisent par Luckas, qui a du mal a maîtriser mon appareil, plus difficile à utiliser que le sien et surtout plus lourd.Il se débrouille tout de même très bien!

Ci-dessous: Espèce invasive omnivore qui derrière son air inoffensif cache un des plus grands prédateurs terrestre. Il est responsable de l'extinction d'une multitude d'espèces du monde animal et végétal et sévit dans tous les milieux. 

Celui-ci nous rappelle un certain dessin animé.
Le lien du site de l'aquarium ICI


Belle journée,
 L§F
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire