mardi 6 mai 2014

LE Chat qui...prenait le nichoir pour une "lunch box"





Lorsque je suis arrivée dans cette maison, j'ai installé un nichoir dans le jardin. A cette époque, LE CHat n'existait pas. J'ai tout de même sélectionné un endroit à la fois confortable et sûr, pour que les oiseaux s'y sentent bien. Ils ont snobé la boîte, préférant les chenaux et les arbres environnants.
J'ai renoncé à les voir nidifier et suspendu le fameux nichoir au grillage, à 1 mètre du sol, en face de ma porte-fenêtre pour des questions d'esthétique. J'ai oublié l'objet.

Comme vous le savez, LE Chat a fait irruption dans notre foyer. Depuis quelques semaines, il est particulièrement attentif à la vie du jardin. En cette période de renouveau, il scrute la nature jusque dans ses moindres recoins, s'émouvant du chant des oiseaux et à leur passage, les yeux tournés vers le ciel, il les contemple, l’œil humide et la ...gueule ouverte! - LE Chat est un grand sensible.
C'est lui qui m'a rappelé l'existence du "vieux" nichoir aujourd'hui masqué par la haie. Impuissants, nous avons constaté que cette année, un couple a bel et bien décidé de s'y installer. J'ai pensé qu’ils renonceraient, devant l'attitude inquisitrice de notre félin-fétiche et de la perspective du carnage qui pourrait mettre fin à leur bonheur naissant. Que nenni! Même les oiseaux ont besoin de lunettes double foyer lorsqu'ils sont amoureux. Il ont pondu leurs œufs qui ont éclos évidement. Alors que Le Chat se perche sur le nichoir pour "jeter un œil" à l’intérieur , les jeunes inconscients s’égosillent, anticipant l'arrivée de la mère nourricière. J'ai maintenant une image plus claire de l'expression "avoir un cervelle de moineau".
 

Momentanément absents , nous avons confié la responsabilité de la maison, du Chat et de la famille Petit-cerveau aux occupants temporaires de la maison. On me rapporte que Le Chat, pointilleux avec ce qui touche à l'harmonie du foyer s'est aisément adapté aux nouveaux habitants et ne rechigne pas à participer aux tâches quotidiennes; Il est indubitablement ponctuel, après le déjeuner, pour ronfler de concert avec monsieur. Quand aux oiseaux, nous omettons de demander de leurs nouvelles...
Belle journée à tous.
L&F

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire